Kessak, c’est un restaurant mais pas seulement… c’est aussi un pays, une culture, une identité, etc.

Laissez-nous vous faire découvrir les belles traditions du Liban. Aujourd’hui, focus sur le narguilé. Vous en avez forcement déjà vu un ! Grande pipe à eau d’origine persane, le narguilé permet de fumer du tabac aromatisé ou nature. La fumée passe par un tuyau, traverse un vase qui contient de l’eau pour la refroidir. Ce tuyau tourne d’un fumeur à un autre, ce qui favorise la communication entre les adeptes.

Le terme « narguilé » puise son origine dans le mot « nargil » qui veut dire noix de coco en Persan.
Oui, comme vous l’aurez compris les premières pipes à eau auraient été des noix de coco ! Pour autant l’origine même de cet objet est discutée. Certains spécialistes parle d’Afrique de l’est et d’autres penchent plutôt pour l’Inde. En même temps certains pensent aussi que le narguilé serait le descendant direct de la pipe !

Ce qu’il y a de certain, c’est qu’il existe plusieurs variantes du mot dans le monde entier. En effet, vous avez peut-être déjà entendu « chicha » ou encore « gahelyan ». Le mot « chicha » à également des origines perses et signifie « bouteille ». Véritable objet déco, les formes de narguilés sont diverses et variées et les décorations varient selon les régions du monde et les coutumes.

Alors si vous partez découvrir le Liban et sa belle capitale Beyrouth, pensez avec vous ramener un narguilé ! Au Liban c’est un ami de longue date et il présent dans de nombreux foyers. Seul ou à plusieurs, il permet de se retrouver et de se recentrer. Le narguilé se fume tranquillement, le temps semble comme suspendu. Ce temps est propice à la conversation et à la confidence.

Alors après un repas libanais au Kessak, poursuivez votre moment d’oisiveté avec un narguilé !

 

Kessak
04 50 81 95 58
595, avenue Bonnatrait
74140 Sciez